C’est une des premières interrogations qu’à poser l’organisation de notre mariage ! Et je suis assez sûre que beaucoup de futurs mariés se sentent aussi concernés par ce dilemme…

Les partisans de l’ordre pour qui la question ne se soulève même pas vous diront qu’un mariage sans plan de table annonce l’anarchie assurée : les convives ne sachant pas où se poser, les tables déséquilibrées car la bande de 15 potes tiennent absolument à s’asseoir tous ensembles, et du coup la vieille tante se retrouvant quasi seule… bref un joyeux bordel !

Eh bien il n’en est rien ! Je viens casser cette idée reçue et je milite CONTRE les plans de table ! Après mûre reflexion avec mon mari, l’idée d’imposer une place à nos invités et par la même occasion leur imposer la compagnie de personnes qu’ils n’ont pas forcément envie de connaître nous paraissait déplacée, nous avons donc opté pour un placement libre de nos convives.

L’avantage premier semble assez évident : pas de prise de tête à l’élaboration de ce fameux plan de table ! Car ne nous en cachons pas, c’est une sacrée corvée !

Ensuite, l’expérience fût très positive, toutes les tables étaient occupées de manière égale, et la réaction de nos proches fût très bonne quand on leur expliqua qu’ils étaient de s’asseoir où bon leur semblait.

Donc pour tous ceux qui hésitent, foncez ou plutôt défoncez votre plan de table, vos invités et votre cerveau, déjà bien assez occupé, vous en remercieront !

0 Comment

Laisse ton commentaire